Pionnière du mouvement moderne, Charlotte Perriand était une architecte et designer française à la personnalité inspirante. Tout au long de sa carrière, elle a imaginé des créations visionnaires, minimalistes, et raffinées, dont l’esthétique s’inspire de ses voyages à l’étranger.

Ses œuvres sont le reflet de sa vision du monde et de son engagement social : elle a ainsi élaboré de nombreux programmes d’habitat collectif, à l’image des chambres d’étudiants de la Cité universitaire de Paris en 1953. Son art va à l’essentiel et ne néglige jamais le confort. Elle définit ainsi la qualité de vie par une relation harmonieuse entre l’homme et son milieu, et n’a cessé d’apporter une dimension humaine à chacune de ses réalisations. Création Contemporaine vous invite au dépaysement à travers l’œuvre de Charlotte Perriand.

Au fil des voyages de Charlotte Perriand

Au Mexique, au Brésil en passant par le Japon, Charlotte Perriand se nourrit et s’inspire du travail des artisans étrangers et de leur philosophie. Pour elle, « l’art est dans tout, l’art est dans la vie et s’exprime en toute occasion et en tout pays ». Pays dans lesquels elle visite des ateliers, observe les modes de vie, et découvre une nouvelle façon de concevoir l’habitat. Progressivement, elle s’affranchit de ses préjugés et s’imprègne de chaque culture rencontrée.

Charlotte Perriand imagine, en France et ailleurs, des meubles remarquables avec des matériaux novateurs. Au Japon, elle s’approprie une nouvelle façon de traiter l’espace, des jeux d’ombre et de lumière, et s’intéresse à des matériaux comme le bambou ou les tissages. Depuis 1965, ses pièces de mobilier sont éditées en exclusivité par la maison italienne Cassina.

La table Mexique

La table Mexique éditée par Cassina

La table Mexique éditée par Cassina

Imaginée pour la première fois en 1938, la table Mexique ne prendra vie qu’en 1952. Audacieuse et originale, à l’image de sa créatrice, cette création illustre sa volonté de concevoir des objets pensés pour l’humain et son confort et se caractérise par des formes atypiques et libres. Son plateau triangulaire avec des coins adoucis facilite la circulation, tandis que ses trois pieds libèrent de l’espace au sol. Un design surprenant, qui contraste alors avec les formes traditionnelles de tables de l’époque, ovales et rectangulaires. La table Mexique occupe peu d’espace et se combine aisément avec d’autres meubles, comme les tabourets Mexique Stool.

Le fauteuil Indochine

Le fauteuil Indochine signé Charlotte Perriand

Le fauteuil Indochine signé Charlotte Perriand

Imaginé au Vietnam en 1927, le fauteuil Indochine (à l’origine appelé LC7) possédait une structure en acier à trois pieds. Plus tard, Charlotte Perriand redessine l’objet avec une structure en bois massif, un matériau noble et naturel, et lui ajoute un pied supplémentaire, pour plus de stabilité.

Les tabourets Mexique

Les tabourets de la collection Mexique

Les tabourets de la collection Mexique

La famille Mexique comprend différentes variantes de tables (table à manger, tables basses, table bar) mais également 2 tabourets, proposés en 2 hauteurs différentes (45 et 72 cm). Comme les autres meubles de la collection, ils sont conçus en bois massif et sont dotés d’une assise en forme libre. Ces tabourets élégants et minimalistes s’intègrent aussi bien au sein d’un espace public que dans un intérieur contemporain.

La table basse Rio

La table basse Rio 2

La table basse Rio 2

Dans les années 60, Charlotte Perriand accompagne son mari à Rio de Janeiro, au Brésil. Elle y réalise une série de meubles pour équiper leur appartement et utilise des essences de bois et techniques locales. C’est ainsi que née, en 1962, la spectaculaire table basse Rio, un meuble fonctionnel et insolite qui séduit par son originalité. Cette table basse se compose de 6 sections non alignées (en marbre ou en rotin), formant un ensemble rond et asymétrique avec un trou central.

La chaise longue Tokyo

La chaise longue 522 Tokyo chez Cassina

La chaise longue 522 Tokyo chez Cassina

En 1940, Charlotte Perriand se rend à Tokyo, au Japon, comme consultante pour l’industrie locale. Une passion née entre l’architecte et le pays du soleil levant, où elle y découvre une philosophie et un art de vivre nouveaux. Le mobilier minimaliste, la vie sur tatami, les matériaux locaux et épurés comme le bambou sont autant d’éléments qui l’inspirent et bouleversent sa façon de penser l’espace de vie.

À travers le prisme nippon, elle réinterprète alors sa célèbre chaise longue LC4, imaginée pour la première fois en 1928 avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret. Pour cette nouvelle édition baptisée « Tokyo », elle utilise un nouveau matériau à la place de l’acier : le bambou, un bois local et flexible qui s’inscrit dans l’univers visuel de la maison japonaise. L’assise de cette chaise aux formes sinueuses et accueillantes se constitue de 12 lamelles de bois incurvées. Elle a été réadaptée par Cassina pour un usage extérieur, avec un matelas et une couverture de protection pour l’hiver. Une création outdoor de choix pour décorer avec goût votre véranda, terrasse ou jardin.

 

Retrouvez cette sélection de meubles cultes et inspirés d’ailleurs, dans votre magasin Création Contemporaine à Lyon 3e.