Création Contemporaine vous présente l’exposition consacrée par la Fondation Louis Vuitton à la créatrice Charlotte Perriand – une exposition organisée avec le soutien de Cassina.

Pionnière de la modernité, l’architecte et créatrice Charlotte Perriand (1903-1999) est reconnue pour sa contribution inestimable au domaine du design. À l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition, la Fondation Louis Vuitton lui consacre une grande exposition qui se tiendra à Paris du 2 octobre 2019 au 24 février 2020.

 Définir un nouvel art de vivre

Charlotte Perriand, Perspective du bar et de la salle à manger de la place Saint-Sulpice, 1927. © Adagp, Paris, 2019 ; © Archives Charlotte Perriand

Charlotte Perriand, Perspective du bar et de la salle à manger de la place Saint-Sulpice, 1927. © Adagp, Paris, 2019 ; © Archives Charlotte Perriand

Intitulée Le monde nouveau de Charlotte Perriand, l’exposition retrace le travail d’architecte de cette femme d’exception, engagée tout au long du 20e siècle dans la définition d’un nouvel art de vivre. Le parcours débute avec son Bar sur le toit, un aménagement avant-gardiste conçu pour son studio-atelier de Saint-Sulpice en 1927, alors qu’elle était tout juste diplômée de l’Union Centrale des Arts Décoratifs. Il se termine avec la Maison de thé, réalisée pour l’UNESCO – un espace invitant à méditer sur la place de la nature et l’importance du dialogue entre les cultures (1993).

Charlotte Perriand à Rio, 1987. © Adagp, Paris, 2019 ; © Archives Charlotte Perriand

Charlotte Perriand à Rio, 1987. © Adagp, Paris, 2019 ; © Archives Charlotte Perriand

Entre-temps, le visiteur plonge dans ses années de collaboration avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret, marquées par la naissance d’icônes du design comme la Chaise longue LC4 ou le fauteuil LC2 « Grand Confort » ; son séjour au Japon, dont les traditions et l’art de vivre influenceront durablement son travail ; son engagement dans la définition d’un habitat collectif humain, adapté aux modes de vie modernes ; ou encore l’architecture de la station savoyarde Les Arcs, élaborée pour que l’homme et la nature cohabitent le plus harmonieusement possible.

À la recherche d’une synthèse des arts

Le Corbusier, Pierre Jeanneret, Charlotte Perriand, Un équipement intérieur d’une habitation, Salon d’automne, 1929. © Adagp, Paris, 2019 ; © Archives Charlotte Perriand

Le Corbusier, Pierre Jeanneret, Charlotte Perriand, Un équipement intérieur d’une habitation, Salon d’automne, 1929. © Adagp, Paris, 2019 ; © Archives Charlotte Perriand

Charlotte Perriand avait aussi pour ambition de transformer le quotidien à travers les arts en créant un nouveau rapport au monde, de nouvelles interactions sociales moins cloisonnées et sollicitant les sens. L’exposition intègre ainsi des œuvres qu’elle avait choisies pour incarner sa vision d’une synthèse entre art, architecture et design : tableaux, tapisseries, meubles et céramiques signés Le Corbusier, Fernand Léger, Pierre Soulages ou encore Hans Hartung…

Pour permettre aux visiteurs d’entrer de plain-pied dans la modernité selon Charlotte Perriand, des aménagements emblématiques de son travail ont été reconstitués tout au long du parcours. L’exposition a d’ailleurs été organisée avec le soutien de Cassina, qui édite les meubles créés par Charlotte Perriand, Le Corbusier et Pierre Jeanneret. La maison italienne a fourni des rééditions pour contribuer à la fidélité des reconstitutions.

 

Retrouvez les meubles Cassina signés Charlotte Perriand, Le Corbusier et Pierre Jeanneret dans votre magasin Création Contemporaine, à Lyon