Philippe Starck

Philippe Starck

Philippe Starck

Star du design porté par une créativité sans borne, le Français Philippe Starck est entouré d’une aura médiatique internationale. Il faut dire qu’il s’empare avec maestria des projets les plus divers, du presse-agrumes Juicy Salif édité chez Alessi à l’architecture du café Nani Nani, à Tokyo. Le magasin lyonnais Création Contemporaine vous présente son parcours à travers trois de ses chaises les plus acclamées.

Un premier grand succès avec le fauteuil Costes

Philippe Starck naît en 1949. Il étudie à l’école Camondo, puis fonde un premier atelier. Au début des années 70, il commence à se faire connaître en concevant la décoration de La Main bleue et des Bains-Douches, deux hauts lieux de la vie nocturne parisienne. En 1979, il lance une nouvelle société : Starck Products.

Il s’occupe ensuite de l’aménagement intérieur du café Costes, à Paris (1981). Il crée pour l’occasion le fauteuil Costes, qui ne dispose que d’un seul pied à l’arrière pour faciliter la circulation des serveurs. Le succès est au rendez-vous, à tel point que François Mitterrand lui propose peu après de travailler au réaménagement de l’Élysée. Le fauteuil Costes est édité chez Driade à partir de 1984.

Un fantôme qui ne passe pas inaperçu

La prédilection de Philippe Starck ? Transformer les objets du quotidien de manière à changer la perception que nous en avons. C’est exactement ce qu’il a fait avec le fauteuil Louis Ghost, lancé par Kartell en 2002. Ce fauteuil reprend les codes esthétiques du style Louis XVI, mais dans une version ultra-moderne en plastique transparent. Décliné dans des versions colorées et personnalisables, Le Louis Ghost fait des apparitions remarquées dans le monde entier.

Hommage à ses prédécesseurs

En 2009, Philippe Starck a cosigné avec Eugeni Quitllet une chaise héritière du design moderne : la chaise Masters. Ils ont rassemblé dans le dossier de l’assise la Série 7 (Arne Jacobsen, 1955), le fauteuil Tulip (Eero Saarinen, 1957) et la Side Chair (Charles et Ray Eames, 1950). Cette démarche illustre la capacité de Philippe Starck à déceler l’essentiel dans ce qui l’entoure, à faire converger des formes et des idées grâce auxquelles il élabore des propositions nouvelles.

Philippe Starck, designer humaniste

L’approche de Philippe Starck est profondément ouverte sur le monde :

Subversif, éthique, visionnaire, politique, humoristique, poétique : voilà l’idée que je me fais de mon devoir de créateur.

Il pourrait s’agir d’une simple déclaration d’intention, mais non : depuis plusieurs décennies, son engagement transparaît dans chacune de ses réalisations. Il cherche ainsi à démocratiser le mobilier design et porte une très grande attention à l’impact environnemental induit par la fabrication de ses produits.

Les meubles de Philippe Starck sont entre autres édités chez Alias, Cassina, Driade, Flos, Vitra, Kartell et MAGIS – des marques présentes à Lyon chez Création Contemporaine.

Votez pour cet article !
[Total : 3 - Moyenne : 5]